Cinq idées reçues sur la gestion de patrimoine

1- Je n'ai pas besoin de quelqu'un pour m'aider à constituer ou gérer mon patrimoine.

Pour beaucoup de personne, la gestion de patrimoine consiste à souscrire un contrat d'assurance vie par Internet à 0% de frais et à profiter du plus grand nombre des déduction fiscales. En réalité,avant de s'orienter vers une solution, il est important d'élaborer une stratégie patrimoniale. Elle se réalise en deux temps: un temps pour l'analyse et un temps pour la réflexion.

2- J'ai suffisamment de connaissances pour faire moi-même l'analyse de mon patrimoine

Cette phase d'audit appelée aussi bilan patrimonial prend en compte les aspects économiques, juridiques, sociaux et fiscaux du patrimoine de chacun. De nombreuses connaissances sont requises afin de mener à bien cette phase. Seul un audit complet permettra de réaliser ultérieurement les bons choix.

3- Un conseil en gestion de patrimoine est un commercial qui va tenter par tous les moyens de me faire souscrire un produit

La mission première du conseiller en gestion de patrimoine est d'apporter un conseil éclairé à ses clients et de les accompagner dans la durée. Il se fait rémunérer, au même titre qu'un avocat ou un expert comptable, par des honoraires.

4- Je suis en profession libérale et je paie trop d'impôts. Je n'ai plus qu'à faire de la défiscalisation.

La carotte fiscale ne doit pas faire perdre de vue ses objectifs. La défiscalisation n'est pas une fin en soi. Elle comporte de nombreux risques qui sont souvent passés sous silence. Par ailleurs, il est difficile d'établir une stratégie patrimoniale en ne se basant que sur la fiscalité qui est très changeante.

5- Je suis chef d'entreprise d'une TPE/PME et je n'ai pas de temps à perdre avec un conseiller en gestion de patrimoine.

Le conseiller éclairera le chef d'entreprise sur sa situation patrimoniale qu'il ne connaît pas nécessairement faute d'y avoir consacré du temps. Cela va bien au delà d'un simple inventaire des biens du ménage et de l'entreprise. L'expert comptable jouera ici aussi un rôle clef.